Full Tilt s’acquitte de ses arriérés de droits de licence Alderney

Selon un communiqué paru sur le site web de la Commission de Contrôle des jeux de hasard Alderney (AGCC), Full Tilt Poker vient de lui verser 250 000 livres qu’il lui devait au titre de ses droits de licence.

Un refinancement  considérer

Un ‘ communiqué de Full Tilt’ fréquemment mis à jour sur le site de l’AGCC indique maintenant : ‘le paiement récent des arriérés est aussi dans l’intérêt des joueurs  puisqu’il permet d’entamer des négociations commerciales qui pourraient déboucher sur un accord de refinancement’.

La licence demeure suspendue

Un porte-parole de la Commission a confirmé à l’eGaming Review que le règlement avait bien été effectué et que le caractère annuel des droits signifiait que Full Tilt n’était tenu à aucun autre versement avant juillet prochain. Les licences de l'opérateur demeurent pourtant suspendues.

Lors de l'audience relative à la suspension des licences, qui s’est tenue à Londres le 26 juillet, Jason Hill, l’avocat de l’AGCC, a soulevé la question des 250 000 £ impayés. Martin Heslop, qui représente l'opérateur de poker, répondit que la somme pourrait être réglée dans les sept jours si une demande préalable à l'audience pouvait avoir lieu à huis clos ou en privé. La demande a été accordée et Full Tilt semble avoir obtempéré en réglant son dû. 

Le communiqué confirme également que l'audition reprendra au plus tard le 15 septembre, ce qui donne à l'opérateur un délai qu'il juge ‘dans l’intérêt des joueurs utilisant les services de Full Tilt’, même si aucune précision n'a été donnée quant à la reprise des activités de l’opérateur. 

Full Tilt poursuit ses négociations

Des négociations entre Full Tilt et un investisseur potentiel non désigné semblent être en cours, et des sources internes à l’entreprise ont pu dire récemment que ce dernier s’intéresse uniquement aux actifs britanniques et irlandais du domaine.

Une bonne nouvelle pour l’entreprise cependant : la Commission des jeux de hasard du Kahnawake a renouvelé la semaine dernière son autorisation secondaire de fournisseur aux clients mais on ignore si cela affectera les négociations en cours.
Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Meilleurs casinos en ligne
Win Palace CasinoWin Palace Casino
Articles populaires