Des investisseurs européens décident de racheter Full Tilt

Selon un rapport du Los Angeles Times, un groupe d'investisseurs européens s’apprête à secourir Full Tilt Poker deux jours seulement après qu’Alderney a suspendu la licence du site de jeux.

Enfin un remboursement

L’accord, qui aurait été signé hier, permettrait aux joueurs américains de recouvrer les sommes présentes sur leurs comptes le 15 avril, date à laquelle le Ministère américain de la Justice a gelé les comptes de Full Tilt et accusé le fondateur du site, Raymond Bitar, de fraude bancaire et de blanchiment d'argent.

Certains des sites croulent

Les fondateurs de PokerStars et d’Absolute Poker ont été mis en accusation eux aussi le 15 avril. PokerStars, Full Tilt et Absolute Poker (et son site apparenté, UB) se sont retirés du marché américain après les inculpations. PokerStars a déjà restitué plus de 100 millions de dollars à ses joueurs américains. Absolute Poker n'a rien remboursé aux joueurs américains. PokerStars et Absolute Poker continuent d’opérer hors des États-Unis.

3 milliards de dollars de réclamés

L’accusation réclame 3 milliards de dollars de dommages et intérêts aux salles de poker visées. Le rapport du Los Angeles Times explique que les investisseurs européens ont investi suffisamment d'argent dans le site Full Tilt pour en devenir les principaux actionnaires.
Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Meilleurs casinos en ligne
Win Palace CasinoWin Palace Casino
Articles populaires