Changement de classification pour les sociétés de jeu en ligne

Le journal britannique The Guardian a rapporté cette très forte augmentation, révélant que les jeux en ligne y font travailler 2 000 personnes, soit 12 % de la main d’œuvre totale, contribuant ainsi à préserver l'économie locale des turbulences qui secouent actuellement l'Espagne.

Un taux d'imposition faible

Le faible taux d’imposition de Gibraltar a attiré de nombreuses grandes sociétés de jeux en ligne, dont, très récemment, les services internet de Ladbrokes et de William Hill, qui ont quitté le Royaume-Uni et son impôt élevé pour mieux rivaliser avec leurs concurrents étrangers.  

Changements de taxation au Gibraltar

L’article du Guardian révèle qu’en 2009 l’impôt sur les sociétés de jeux en ligne a rapporté  12,4 millions d’euros au gouvernement de Gibraltar et que cette taxe sera 10 fois supérieure en 2011 lorsque le cyber-casino sera soumis au même régime fiscal que les autres entreprises.  A condition toutefois que ces sociétés ne trouvent pas refuge dans un pays au régime fiscal plus accommodant.

Le Gibraltar attirera toujours

Selon l’article, les entreprises en ligne payent actuellement une taxe de 1% plafonnée à 500 000  euros annuels. Et même si cet impôt augmente sensiblement, elles continueront de ne pas acquitter de TVA, de sorte que le régime fiscal de Gibraltar demeurera attrayant.   

Les entreprises ne partiront pas

Victor Chandler, bookmaker de longue date, a confié au  journal régional El País: « On se plaindra tous de l’augmentation de la taxe mais personne ne partira.

Des stratégies gouvernementales

Le Premier ministre de Gibraltar, Peter Caruana, affirme que l'augmentation de l’impôt s’inscrit dans une stratégie du gouvernement visant à  se conformer à la législation européenne.  

Des changements progressifs  

'Pour nous conformer au droit communautaire, nous devons supprimer progressivement le système d’exonération fiscale des sociétés en 2010, a-t-il dit. Toutefois, afin de maintenir un modèle économique efficace, nous devons conserver un impôt sur les sociétés très compétitif.' Les principales entreprises de jeu en ligne sont présentes sur le Rocher, ainsi qu’est surnommé Gibraltar : Party Gaming, Victor Chandler, William Hill, Ladbrokes.   

L'Espagne prépare une nouvelle règlementation

Le Guardian a souligné en annexe à son article principal que l’Espagne, voisine de Gibraltar, prépare une réglementation particulière pour répondre à la demande de jeu en ligne de quelque 200 000 Espagnols, qui ont parié environ 575 millions d’euros sur internet en 2009.

Le gouvernement du Gibraltar a annoncé qu'il entend faire passer leur taux d'imposition de 1% cette année à 10% l'année prochaine.
Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Meilleurs casinos en ligne
Win Palace CasinoWin Palace Casino
Articles populaires