Playtech se prépare à un rachat de parts

Playtech est sur le point d'effectuer un rachat pouvant aller jusqu'à 10 % de ses actions pour protéger les investisseurs ayant fait des placements de longue durée, car son conseil d’administration estime que son chiffre d’affaires récent ne reflète pas la ‘vraie valeur’ de l'entreprise.

Une chute de la valeur des titres

Le fournisseur de logiciels homologué par AIM a fait cette annonce ce matin, au terme d’une période de 12 mois au cours de laquelle la valeur de ses titres a chuté de plus de 30 % pour atteindre seulement 286.5p le mois dernier.

Playtech rachète des actions

Playtech a déclaré à l’attention des spécialistes du marché: ‘Compte tenu du hiatus entre la confiance que nourrit le conseil à l’égard de la société et le prix de l’action atteint récemment, Playtech entend user de son pouvoir, sous réserve des conditions du marché, de racheter jusqu'à 10%  de ses actions ordinaires’.

Une entreprise a succès économique

Le fournisseur de logiciels a également souligné qu'il était bien placé ‘pour mener à bien des acquisitions potentielles répondant à ses critères d'investissement et propres à stimuler sa croissance organique’. Son président Roger Withers a attiré l’attention sur la ‘trésorerie importante’ générée par l'entreprise. On croit savoir que Playtech aurait presque achevé le rachat du fournisseur de jeux de casino Ash Gaming.

Une bonne croissance potentielle

Withers a déclaré: ‘Nos récentes annonces de gains devraient rassurer le marché concernant la santé de notre entreprise mais aussi faire la preuve des possibilités considérables susceptibles de stimuler la croissance future.’

Les actionnaires seront récompensés

‘Nous pensons que le marché reconnaîtra la vraie valeur de notre entreprise. Si les marchés publics continuent de nous offrir l’occasion d’acheter des actions selon des évaluations que la société considère comme convaincantes,  le conseil d’administration doit conserver la capacité d'utiliser une partie de nos ressources de trésorerie pour le bénéfice de tous nos actionnaires ayant fait des placements de longue durée.’

Playtech a pris sa décision. Pourtant, le secteur a longtemps échangé des titres à des taux bien inférieurs à ceux du FTSE  de Londres dans son ensemble, en raison principalement de ce que les investisseurs perçoivent comme un risque important  lié à l’absence de réglementation du marché. Ce consensus des investisseurs explique la volatilité, le mois dernier, du prix de l'action bwin.party à l’annonce de l’introduction d'un régime de réglementation potentiellement restrictif en Allemagne, à partir de 2012, c’est-à-dire sur son marché dot.com privilégié.
Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Meilleurs casinos en ligne
Win Palace CasinoWin Palace Casino
Articles populaires